Le moulin de Sorède

 

 

            Le moulin à huile de Sorède, partie intégrante de l’ancien château et aujourd’hui propriété de Monsieur Jean BERNARD, est datable de la fin du XVIème siècle ou du début du XVIIème. Il est l’un des plus anciens moulins qui soient parvenus en état de fonctionnement jusqu’à nos jours et il travaillait encore à la veille du gel de 1956.
            La meule du broyeur était mue par un mulet ou un cheval tandis que le pressoir, à vis axiale, était actionnée à bras d’hommes. L’ensemble relève donc d’une conception tout à fait archaïque, ce qui lui confère un intérêt historique tout particulier.
            Les deux photographies de la partie externe du bâtiment témoigne de sa conservation à l’identique dans le temps, le seul changement intervenu récemment au cours des trois derniers quarts de siècle ayant consister à supprimer l’enduit au mortier de ciment qui recouvrait la façade afin de rendre les pierres de celle-ci apparentes. A l’intérieur, le principal évènement notable semble avoir été l’arrivée de l’éclairage électrique.
La jarre à huile présentée, bien que d’origine provençale, est d’un type très répandu dans les douze départements oléicoles du sud de la France et semble faire son apparition au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle. Outre sa partie interne, l’extérieur du col était également vernissé pour faire obstacle à l’accès des petits rongeurs.

N.B.    Les croquis du pressoir et du broyeur ont été réalisés par Fernand POIROT et publiés dans la revue « Connaissance du pays d’oc », n° 79, en octobre 1987.
Les photographies en couleurs sont de l’auteur.



Photos et croquis cliquer ci